06 Apr

Le chercheur Marshall Mac Luhan

Herbert Marshall Mc Luhan est un chercheur canadien (né en 1911- mort en 1980). Il a étudié les médias et leurs effets sur notre perception du monde. Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont “Understanding media” (“Pour comprendre les média”).

Mac Luhan ne s’intéresse pas uniquement aux médias tels que livres, journaux, télévisions, cinéma, informatiques. Il intègre à son analyse d’autres technologies : la parole, l’écriture, les horloges, les vêtements, les jeux, l’argent, etc. Il s’appuie sur l’histoire des civilisations pour décrire les différentes transitions technologiques et leurs conséquences.

Bref aperçu des travaux de Mac Luhan

La pensée de ce chercheur est très riche. Il a écrit de nombreux ouvrages et animé des conférences. Nous ne présentons ici qu’un (minuscule) aperçu de sa démarche et de ce qu’il a dit et écrit…

Une nouvelle technologie est un média, une interface avec le monde

Selon Mac Luhan, chaque transition technologique modifie notre perception du monde. Elle joue un rôle de médiation dans notre relation à notre environnement. Mac Luhan s’appuie sur les travaux de Lyman Bryson pour conclure que les technologies sont des moyens de traduire ou de transposer une connaissance que l’on acquise de notre environnement. Mac Luhan l’explique par une citation du roman Finnegans Wake de l’écrivain Joyce ” Ce que l’oiseau a fait hier, l’homme le fera peut-être demain”.

Chaque nouvelle technologie nous transforme profondément.

Selon Mac Luhan, étudier les médias qu’il nomme aussi les “nouvelles technologies”), c’est forcément étudier notre système de perception. Ce que Mc Luhan considère comme médias/nouvelles technologies c’est par exemple : le passage de la transmission orale à l’écriture, l’argent, l’automobile, les horloges, …

Les nouvelles technologies sollicitent notre perception d’une façon inédite.

Selon Mac Luhan, la forme (le médium) prend le pas sur le contenu (le message).
Exemple : Quand on est habitué à lire et que l’on découvre la télévision, ce n’est pas seulement apprendre autrement. Cela requiert de nouvelles compétences de notre organisme. Notre système de perception est donc plus sollicité par le média lui-même (la télévision) que le message (les informations transmises par la télévision).

Nous n’avons pas conscience que nous sommes transformé.e.s.

Selon Mac Luhan, nous sommes plongé.e.s dans les nouvelles technologies, elles deviennent un nouvel environnement dans lequel nous n’avons plus nos repères.

Nous décrivons les nouvelles technologies avec les critères inadaptés

Selon Mac Luhan, nous utilisons les critères des technologies précédentes (celles que nous connaissions) pour décrire et comprendre les nouvelles technologies émergentes. Résultat, nous ne mesurons pas correctement ce qui nous arrive.

Les nouvelles technologies prolongent nos capacités corporelles.

Selon mac Luhan, les nouvelles technologies engourdissent aussi les régions qui sont prolongées, amplifiées. Exemple : la voiture a réduit le nombre de kilomètres que nous trouvions normal d’effectuer quotidiennement.

L’art vu comme “un contre-milieu” pour former la perception et le jugement

Mac Luhan s’appuie entre autres sur les travaux de Edward T. Hall pour dire que “les hommes ne sont jamais conscients des règles fondamentales des systèmes et des cultures qui constituent le milieu où ils vivent. Les arts sont des “contre-milieux” ou des antidotes qui nous donnent les moyens de percevoir le milieu lui-même”. Ceci, à condition que l’art ne se contente pas d’être une expression du moi ou un objet de consommation.

> Extrait de “Pour comprendre les médias” Mc Luhan

Ce qui nous préoccupe ici, toutefois, ce sont les effets psychologiques et sociaux des modèles ou des produits en tant qu’accélérateurs ou amplificateurs des processus existants. En effet, le «message» d’un médium ou d’une technologie, c’est le changement d’échelle, de rythme ou de modèles qu’il provoque dans les affaires humaines. Le chemin de fer n’a pas apporté le mouvement, le transport, la roue ni la route aux hommes, mais il a accéléré et amplifié l’échelle des fonctions humaines existantes, créé de nouvelles formes de villes et de nouveaux modes de travail et de loisir. Et cela s’est produit partout où le chemin de fer a existé, que ce soit dans un milieu tropical ou polaire, indifféremment des marchandises qu’il transportait, c’est-à-dire indifféremment du contenu du médium «chemin de fer». L’avion, lui, en accélérant le rythme du transport, tend à dissoudre la forme «ferroviaire» de la ville, de la politique et de la société, et ce, indifféremment de l’usage qui en est fait.

Pour en savoir plus sur Mac Luhan

Il existe de nombreux sites traitant de Mc Luhan, voici notre sélection

Site en anglais

Site officiel Marshall Mc Luhan

Vous y trouverez de nombreux document, des vidéos, des liens vers d’autres sites ou vers les éditeurs de livres… – https://www.marshallmcluhan.com/

Sites en français

Site créé par un spécialiste de Mac Luhan : Dr. Alex Kuskis

Recommandé par le site officiel Marshall Mc Luhan – https://mcluhangalaxy.wordpress.com/

Site lié au film de Peter Entell “Le tube”

Vous y trouverez des extraits du livre “comprendre les média” – http://www.daphilda.org/tube/pop6.html

Multimédialab.be

Site rassemblant des cours donnés par Marc Wathieu à l’Erg (École de Recherche Graphique) à Bruxelles. Vous pourrez y télécharger un extrait de ” Comprendre les média” –  http://www.multimedialab.be/doc/textes.htm

Archives de radio Canada

Site de radio Canada – http://archives.radio-canada.ca/arts_culture/medias/dossiers/323/

Leave a Reply
Your email address will not be published. Required fields are marked *

*